LE SLOW CONTENT

Category : Blog

VERS UNE RÉDACTION PLUS SOUPLE ET PLUS COHÉRENTE

En tant que rédactrice, je m’interroge souvent sur la façon dont on publie des contenus à outrance.
Je suis parfois très surprise qu’il faille coûte que coûte proposer du texte, dans une quête de l’instantané. Nous souhaitons être vite publié, en oubliant de ce fait, le lectorat concerné. Mais la « junck information » aujourd’hui, nous donne un effet de trop-plein. À l’heure où la toile regorge de contenus qui ne sont pas lus, ni parfois, compris, le Slow Content, lui nous donne la voie sur un angle de vue différent. Un contenu qui aura un impact.

Ce que nous oublions, c’est que Google regroupe plus de 200 critères d’algorithmes qui changent régulièrement tous les ans. Certains d’entre eux nous sont d’ailleurs totalement inconnus. Nous ne pouvons donc savoir si la publication va remplir TOUS les critères du moteur de recherche.

Bien sûr, un contenu régulier est propice afin d’augmenter son trafic. Mais dans cette politique de statistiques à tout prix, il est intéressant de constater que la quantité écrase la qualité. Le tout avalé, avec un appétit démesuré.

Propriétaire de plusieurs blogs, je pensais moi-même devoir fournir un travail acharné pour proposer des articles toujours plus longs, toujours plus calibrés, toujours plus…

Mais un jour j’ai décidé de ne plus me mettre de pression.

Nous sommes d’accord, un travail fait pour un client sera toujours du « sur-mesure » quoi que l’entreprise décide. Néanmoins, les services que je propose ne cherchent pas seulement à faire plaisir aux moteurs de recherche.

Cela fait partie de mon éthique et de mes valeurs, de toujours conseiller pour un contenu de qualité et surtout authentique. En ce sens, je me range du côté de ceux qui utilisent aujourd’hui le Slow Content, qui donne un sens à un nouveau rythme de communication.

LE SLOW CONTENT, KASEKO ?

Vous avez tous entendus parler du mouvement « slow » appliqué à la cosmétique et la nourriture. Et bien ce mouvement se rapporte également au web. Depuis quelque temps, les sujets abondent sur Internet et les professionnels se rapprochent de techniques plus adaptées, plus « light » en matière de markéting et de communication.
Le Slow Content lui, vise à éviter de bombarder la toile de contenus rédactionnels sans intérêt et sans pertinence, ce qui finalement à le don d’ennuyer les internautes, moi y compris.

POURQUOI ALLER VERS UNE ÉCOLOGIE ÉDITORIALE ?

À la question peut-on être écologique sur notre façon d’écrire et de publier ? Je réponds oui.

La pollution existe bel et bien sur le web. Il suffit juste de voir le nombre d’informations qui y navigue. Chacun d’entre nous veut imposer sa notoriété, attirer du public. Néanmoins je pense qu’il est tout à fait faisable d’être visible et raisonné sur la toile. Ce faisant, contribuer à une écologie éditoriale tout en attirant des personnes concernées, clients potentiels, de produits ou de services.

Une rédaction de contenu sous le signe du Slow Content est évidemment un travail rigoureux et demande un peu plus de temps. La qualité, la richesse et la pertinence sont les clés pour atteindre une écologie de mots qui, au delà du référencement naturel, monteront à l’audience, l’implication mise en avant.

Et surtout, la volonté d’être lu !

DÉPOLLUONS NOS CONTENUS !

En ces temps de crise, c’est justement le moment idéal pour trier nos contenus. La réécriture est une des manœuvres à appliquer afin de rafraichir un texte trop longtemps oublié. Avec de bons mots clés et une intention réelle d’apporter de la valeur, voilà une bonne raison de s’essayer au Slow Content.

Vous avez besoin d’une rédactrice pour rafraîchir vos contenus ? À votre écoute, j’adapte mes services en fonction de vos besoins…


COMMENT CRÉER UNE NEWSLETTER ATTRAYANTE ET EFFICACE ?

Category : Blog

La newsletter est très en vogue lorsque l’on veut communiquer sur son entreprise. Mais connaissez-vous son intérêt ? Quelle stratégie convient-il d’adopter afin de la rendre la plus performante possible ?

Permettant de créer un lien entre vous et vos clients, fidèles et récents, la newsletter doit être bien construite et réfléchie.

Véritable support de communication, sa diffusion hebdomadaire ou mensuelle peut avoir un fort impact de fidélisation, et ce, de manière virale.

Grâce à elle, vous aurez la possibilité de vous constituer une solide base de données dans le but de promouvoir de futures actions. Son contenu est donc important, tout comme le message que vous souhaitez faire passer.

Une newsletter trop lourde à sa lecture ou au contraire trop succincte, pourra être mal interprétée et trop vite oubliée.

Alors comment bien la construire ? Comment éviter qu’elle soit mise à la corbeille dès sa réception ? Voici quelques pistes pour concevoir une newsletter efficace et adaptée à votre cible.

OBJECTIFS D’UNE NEWSLETTER … 1, 2, 3 PARTEZ !

Le but d’une newsletter est d’encourager vos lecteurs à découvrir des nouveautés concernant votre activité, partager des actualités inédites sur vos produits ou services, au travers d’articles pertinents. En résumé, apporter de la valeur et nourrir une belle relation avec vos clients.

C’est un outil qui demande une certaine préparation afin que les objectifs suivants soient atteints :

SUSCITER L’ENVIE

Le lecteur doit avoir envie de lire votre newsletter. Le contenu doit être intéressant et instructif et ne doit pas reprendre les mêmes codes que celui de votre site internet. En effet, il est indispensable qu’elle contienne des éléments nouveaux pour inciter à la lecture et donner envie de la consulter régulièrement. Car recevoir une newsletter, c’est être un peu privilégié, à la manière d’un client VIP !

AUGMENTER LE TRAFIC DE VOTRE SITE

Votre newsletter est un bon moyen pour voir le nombre de visites sur votre site augmenter. Elle doit donc comporter des backlincks (liens) qui vont pouvoir rediriger vos lecteurs sur une ou plusieurs pages, en fonction de votre stratégie.

FIDÉLISER !

Un des objectifs, mais pas des moindres, est de rendre votre newsletter suffisamment attractive pour que le destinataire ne la mette pas dans ses SPAMS ou qu’elle lui donne envie de se désabonner rapidement.
Essayez donc d’être audacieux en proposant des formats différents comme un Édito, des enquêtes spécifiques, témoignages…Variez les styles !

COMMENT ATTEINDRE CES OBJECTIFS ?

Votre destinataire est l’une de vos priorités. Pour cela, il convient de penser aux titres, qui doivent être accrocheurs, aux textes, bien écrits, sans fautes d’orthographe (cela va de soi…) et bien sûr adapter le temps de lecture et la diffusion.

Il s’agit de se poser les bonnes questions. Quelle est ma cible ? Quelles sont les attentes de mes lecteurs ? Comment les impacter ?

Voici quelques pistes pour bien composer votre newsletter :

OBJET DE LA NEWSLETTER

L’objet de votre newsletter a besoin d’être rigoureusement étudié, car c’est la première chose que le lecteur verra à sa réception. Chaque jour, nous recevons de nombreux mails qui finissent inlassablement dans la corbeille. Pour éviter cela, bannissez les expressions trop évasives et focalisez-vous plutôt sur une phrase courte, attractive et séduisante. Les objets tels que les questions ouvertes, les conseils ou listes (ex. 7 idées pour améliorer son contenu…) seront parfaitement adaptés. Interpellez l’abonné par son prénom est aussi très courant, sans toutefois en abuser.

Être privilégié, vous vous souvenez ?

• SOIGNEZ LA PRÉSENTATION

La newsletter est aussi un outil de communication visuelle.

Agréable à lire et à regarder, vos abonnés seront plus enclins à la consulter, chaque fois qu’elle apparaitra dans leur boîte mail. Votre texte doit donc être intuitif, inventif et alléchant comme un amuse-bouche. Les détails visuels seront déterminés à l’avance, les images soigneusement choisies. Vous avez aussi la possibilité d’insérer une infographie ou une courte vidéo pour plus d’originalité !

ENCOURAGEZ !

Pour une newsletter dynamique, pensez à suggérer des boutons « call to actions ». Cela entraînera votre lectorat à plus d’engagement en direction de vos services. Un bouton de téléchargement par exemple, encouragera le lecteur à profiter de plus d’informations s’il le souhaite. De même qu’une section « témoignages » pourra être utile, afin de lever d’éventuelles modifications ou de questionnements sur votre stratégie. Restez donc à l’écoute de leurs besoins et mettez-vous à la place de votre cible. C’est la clé !

Pour finir, n’oubliez pas de rester simple et de communiquer. Une newsletter est un lien entre votre entreprise et vos clients qui se doit d’être prise en considération. C’est en étoffant ce lien, que vous considérez une véritable communauté. En un mot, chouchouter vos abonnés, faites-vous plaisir et grâce à cela, apportez de la valeur à votre entreprise. Bien optimisée, elle deviendra un puissant outil marketing qui aura un impact significatif !

Et vous, comment concevez-vous la newsletter ? Comment voudriez-vous optimiser son contenu ?


LE MÉTIER DE RÉDACTEUR WEB

Category : Blog

On me demande parfois ce qu’est un rédacteur web. Il est vrai que sous ce nom un peu généraliste, il s’y cache beaucoup de choses.
Le rédacteur web est quelqu’un qui, comme son nom l’indique, écrit pour web. Son travail consiste à proposer un contenu, adapté à la ligne éditoriale d’une entreprise et en fonction de leur demande. Il est en général en lien avec les différentes branches d’un réseau interne d’une entreprise, comme les développeurs, les web-designers et le service marketing pour une meilleure vision d’ensemble. Même si un rédacteur écrit seul, cette corrélation n’est pas à négliger. C’est un travail d’équipe !

LA RÉDACTION WEB, POUR QUI ?

Chaque entreprise qui souhaite communiquer sur le web, a pour objectif d’être le plus visible possible pour les internautes, ses potentiels clients mais aussi afin de fidéliser une communauté.
Que cela soit une newsletter, un article de blog, ou une fiche-produit, l’information publiée sera primordiale pour les lecteurs en quête de réponses à leurs questions.
En effet, ils doivent découvrir un contenu pertinent sur un service recherché, un produit ou un message précis qui leurs permettront de se familiariser avec l’entreprise en question.

COMMENT S’Y RETROUVER

On le sait, Internet est très vaste. De nombreux sites se font concurrence sur des sujets et des activités variés. Si le référencement naturel est primordial, il doit englober plusieurs paramètres dont la rédaction de contenu, qui a évidemment toute sa place dans une stratégie de communication. C’est pourquoi ce travail est complexe. C’est un façonnage de tous les instants et doit être suivi par des techniciens qualifiés.
Mais la rédaction reste un « atout » à part entière. Il ne s’agit pas de créer un contenu classique, standard et mal écrit, affublé de mots-clés divers pour que cela soit profitable pour l’entreprise. Au contraire, un contenu précis, adapté, une juste répartition de ces mots-clés et l’intégration de liens appropriés assurera une différenciation d’avec certains de vos concurrents et surtout l’avantage d’être « Google Friendly», c’est-à-dire d’apporter un contenu unique et adapté pour Google.

ALORS POURQUOI FAIRE APPEL À UN RÉDACTEUR WEB ?

Et bien, pour toutes ces raisons. Comme dit plus haut, le rédacteur web doit d’avoir une vision élargit de l’entreprise avant de se mettre en action. Tout dépendra du travail à accomplir. Pour du storytelling, cela paraît évident, connaitre l’entreprise, ses rouages, les personnalités qui la composent sont les bases d’un bon contenu et d’une belle histoire à raconter.

Pour un site internet d’une entreprise, le plus important est d’être en accord avec la ligne éditoriale et cibler les prospects. Susciter l’envie d’en connaitre un peu plus sur les services ou transmettre des valeurs est le plus important pour que les lecteurs puissent s’identifier.

COMMENT CELA FONCTIONNE ?

Avant de prêter sa plume et grâce à cette fameuse ligne éditoriale, le rédacteur web va pouvoir suivre certaines règles précises et surtout, adapter son contenu au champ sémantique et au langage des futurs lecteurs. Selon les cas de figure, le ton employé sera humoristique, informel ou directif etc… Vous ne vendrez pas de la même façon des bagues pour adolescentes ou pour des bikers !
Le message doit être également pertinent et cohérent avec les produits et services proposés. C’est pourquoi l’analyse des besoins clients n’est pas à proscrire. Ils sont ceux qui vont le lire : des êtres humains. Trop « robotiser », le contenu sera boudé par les lecteurs et certainement par Google.

Par la suite, une entreprise pourra toujours faire des mises à jour sur les contenus si besoins, afin de renouveler le référencement et montrer qu’elle est active dans sa communication.

Vous l’aurez compris, un rédacteur web est avant tout un créateur de messages.
Mis en avant sur les sites internet, les réseaux sociaux, blogs et tous médias confondus, ces contenus uniques, bien travaillés assureront une belle visibilité et une démarcation de la concurrence.